Skip to main content
AlimentationBien-ÊtreRecetteSanté

Ma shape, mon alimentation & moi

Par 02/03/2021No Comments

Photo : @pinterest

Le printemps ne devrait pas tarder à s’installer. Ici, en Belgique, on a déjà un avant-goût de printemps et de températures estivales, et on peut déjà un peu penser à retirer des couches de vêtements et à dévoiler sa shape.

Mais, suis-je vraiment pressée de découvrir ce corps qui sort de l’hiver et qui est toujours partiellement confiné ? Cela fait presque un an que nous sommes confinés, que les gyms sont fermés puis ouverts puis de nouveau fermés, que l’on vit au rythme du télétravail et, on ne va pas se mentir, ça joue sur le moral, la forme, et l’alimentation. 

Au mois de janvier, on a parlé de bonnes résolutions, ou plutôt justement de ne pas s’écraser sous une liste de résolutions intenables et ingérables. On s’était dit que le plus important est de prendre soin de soi et de faire passer son bien-être avant tout. 

Cela en passant par une bonne alimentation, prendre du temps pour soi et essayer de bouger un minimum. 

On est maintenant rendus en mars…Où en es-tu ? Comment te sens-tu ? 

À l’approche des beaux jours, on est tentés de mieux manger, les jours rallongent, et on a plus d’énergie car on profite de plus de lumière. Donc, cela fait du bien au moral, on se sent revivre tels les perce-neiges et les crocus qui poussent ci et là. 

Avec les beaux jours qui reviennent, les magazines et autres médias vont te marteler de régimes à la mode, de ce qu’il faut absolument faire pour être top shape cet été, de ce que tu devras porter, et de ce à quoi tu devras ressembler.

Le papier glacé des magazines à ça de bien : il peut être froissé et mis de côté.

Et si cette année on oubliait les dictas du corps parfait de l’extérieur pour atteindre la « perfect shape » intérieure ? Souviens-toi de mon premier article, pour être belle à l’extérieur, il faut d’abord être belle à l’intérieur.

Je ne parle pas ici de spiritualité ou d’autres sujets que je laisse à mes collègues spécialistes qui sévissent avec moi sur ce blogue, mais de ta santé intérieure.

Si tu veux avoir une belle peau, de beaux cheveux, ton poids de forme, de l’énergie, une bonne digestion, une bonne immunité, les produits de beauté et les magazines c’est bien mais ça ne va pas soigner ton intérieur. Et c’est là que je dit STOP ! On s’occupe premièrement de ton intérieur avant que tu puisses show off l’extérieur.

Avec les beaux jours arrivent les beaux légumes et les beaux fruits de saison, et il faut en profiter. Il est indispensable de prendre l’air et de prendre du temps pour soi. Lorsque tu prendras du temps pour toi, essaie de penser à la semaine qui suivra. Comment peux-tu t’organiser pour mieux manger ? Quel est ton programme ? Combien de repas à la maison ? Combien de repas « on the go » ? Que puis-je mettre en place pour ne pas perdre de temps, pour manger de manière correcte, même quand je ne suis pas chez moi ? Comment éviter la tentation du service à l’auto : matin, midi et soir ? 

Ici, en Belgique, mais en Europe en général, nous n’avons pas beaucoup ces services-là… Je sais que toi, au Québec, tu peux quasi tout avoir sans bouger du siège de ta voiture, MAIS cette pratique doit se perdre. Se perdre ? Pour quelle raison ? 

Je t’explique. Tout ce que tu trouves dans les restaurants fast food et dans les services à l’auto sont des produits industriels, manufacturés et pleins de mauvais ingrédients qui vont t’empêcher d’atteindre ton objectif, c’est-à-dire, être en bonne santé.

Que tu sois en route ou à la maison, voici une liste de trucs & astuces utiles pour ta nouvelle vie.

  • Prends quelques heures le dimanche ou un jour off pour planifier tes repas, faire les courses et faire ton BATCHCOOKING;
  • Fais tes courses en pensant santé & non facilité & rapidité;
  • Prévois des collations santé et variées & NON INDUSTRIELS;
  • Remplace au fur et à mesure les produits raffinés par des produits complets (plus nutritifs, meilleurs pour ta santé et celle de ta famille) tels que le sucre blanc, le riz blanc, les pâtes blanches. On n’a pas dit qu’il fallait jeter tout ce qui se trouve dans tes armoires, mais plutôt changer au fur & à mesure tes habitudes d’épicerie;
  • Fais attention à la qualité des produits que tu achètes, car, même si tu penses bien manger mais que la matière première n’est pas de bonne qualité, tes efforts risquent d’être ruinés;
  • Fais un maximum toi-même. Il n’est pas plus compliqué de cuire un filet de poisson frais qu’un bâtonnet de poisson surgelé et industriel;
  • Ne donne pas à tes enfants ce que tu as décidé de ne plus manger. Habitue-les depuis leur plus jeune âge à manger sainement. Tant que ton mini toi n’aura pas gouté le fromage en ficelle, et qu’il ne connait que le vrai fromage, il n’en réclamera pas…;
  • Ne te laisse pas berner par les marques soi-disant santé et les aliments « LIGHT ». Le light est extrêmement mauvais pour la santé & ne contient rien de nutritionnellement acceptable;
  • Privilégie les produits BIO et des producteurs locaux chez qui tu peux aller faire un tour pour voir la provenance de ce que tu manges;
  • Mange les fruits et les légumes pour en retirer tous les bienfaits plutôt que de les faire en jus. Tu profiteras de toutes les fibres et tu auras une sensation de satiété;
  • N’hésite pas à fouiller le net pour trouver des recettes simples et faciles qui t’aideront à diversifier ton alimentation. Qu’elle soit fun, colorée & santé;
  • Oublie le concept : je ne mange que des salades, je ne mange plus de féculents & de graisses. Chaque groupe alimentaire a une raison d’être et est indispensable au bon fonctionnement de ton corps;
  • Bois suffisamment d’eau. J’ai bien dit d’eau ! Évite les sodas, prends de la vitamine D & des probiotiques pour aider ton organisme à repartir du bon pied;
  • ET SURTOUT, STEP BY STEP! Ne te mets pas une pression folle, et prends le temps de bien faire les choses et de les apprécier.

Comme je te l’ai déjà dit, le corps humain est une machine formidable et pleine de ressources que tu ne soupçonnes même pas. Le souci réside dans le fait qu’il a été malmené depuis des années par la malbouffe, le manque de temps, la fatigue, l’industrialisation du moindre petit pois… Et que toi, même si tu veux bien faire, même si tu es consciente qu’un changement s’impose, tu as été prise dans la vague, et c’est correct. Le tout est de se sensibiliser et d’essayer de prendre conscience qu’il n’est pas trop tard. Nous vivons dans une société où il est plus facile de te donner des médicaments que de te donner les clés pour être en bonne santé et éviter à terme tous ces soucis. Il s’agit d’un problème de société et de conscientisation collective. L’industrie pharmaceutique rapporte gros… Bizarrement, une population en meilleure santé coûte moins cher à l’état… à croire que la balance penche dans le mauvais sens. À toi de faire pencher la balance dans ton sens !

L’important dans tout ça, ce n’est pas de te dire que tu ne fais pas ce qu’il faut, et te dire que rendu là, ce n’est plus la peine ! Au contraire, chaque pas est un changement dans le bon sens. On parle ici de ta santé et de ton bien-être et à fortiori de ton corps et de ton aspect extérieur, certes. Comme je te l’ai dit, les changements que tu vas mettre en place vont se voir à l’extérieur et t’aider à te sentir en forme, en santé et BELLE ! Belle pour toi, pas belle pour les autres ou pour ressembler au magazine X ou Y. 

Cet investissement de temps est sans doute pécuniaire, même si manger mieux ne coûte pas plus cher, tu le verras à tous les stades de ton existence. C’est un bien gros pari de jouer avec la santé quand on sait ce que la maladie et le surpoids peuvent coûter, et là, je ne parle pas seulement d’argent…. Je te laisse méditer là-dessus. Il n’y a que toi qui peut décider de prendre une route ou une autre…

Qu’en penses-tu ? 

Take care 

XOXO

Véro

La recette du mois est à déguster au petit déjeuner ou comme collation. Easy, healthy & tasty.

LES PETITS MUFFINS DE VANESS

6 portions / Préparation: 5 minutes / Cuisson: 10-15 minutes / 1 portion= 112 Kcal

INGRÉDIENTS

  • 80 gr de flocons d’avoine
  • 1 oeuf
  • 1 càs de miel
  • 1 càs de yogourt nature
  • 1 petite compote
  • 2 càs de pépites de chocolat noir

INSTRUCTIONS

1. Mélanger tous les ingrédients sauf les pépites de chocolat dans un saladier jusqu’à obtention d’un appareil plus ou moins homogène.

2. Ajouter les pépites de chocolat

3. Mettre une grosse cuillère à soupe de la préparation dans des moules à muffin (6 pièces)

4. Enfourner dans un four préchauffé à 180 °C (350 ºF) et laisser cuire entre 10 à 15 minutes. Le temps de cuisson dépendra de votre four.

5. Déguster