Skip to main content
AlimentationRecette

Voyage et gastronomie (Part 2)

Par 24/11/2020No Comments

Photo : @pinterest

Dans mon article précédent, je t’ai emmené en Europe pour un petit dépaysement culinaire. J’espère qu’il t’a plu et que tu as pu tester la recette de Pasta alle vongole.

Je t’emmène maintenant faire un tour au Mexique et en Asie. Es-tu prêt(e) ?

Au Mexique; soleil, culture, vacances, farniente & gastronomie sont les maîtres mots d’une escapade dans ce pays. Une fois encore, je te conseillerais d’oublier les endroits touristiques et de t’écarter des sentiers battus pour découvrir la culture et la cuisine locale. Je n’oublierai jamais ces fajitas de bœuf grignotées sur le bord de la route avec un simple jus de citron vert et un peu d’avocat. Un régal. Simple et efficace. Ou ce consommé de pollo tout aussi délicieux! 

Il est parfois difficile de sortir de sa zone de confort et de tester de nouvelles saveurs, mais ça en vaut tellement la peine. Un dépaysement gustatif est tout aussi important pour moi que le dépaysement que tu pourrais avoir en regardant un joli paysage. Goûter de nouvelles saveurs, découvrir de nouveaux produits est aussi la clé pour découvrir une culture, une histoire. 

On mange bien partout pour autant que cela soit fait avec amour ! Il y aurait encore tellement de choses à dire sur la gastronomie en Amérique du Sud, mais bon, il faut faire des choix… 

Ma dernière destination sera l’Asie, et plus particulièrement la Thaïlande. J’ai visité plusieurs pays d’Asie, chez l’habitant, mais la Thaïlande reste mon coup de cœur absolu d’un point de vue culinaire. 

Où que tu ailles, les odeurs enivrantes de nourriture préparée dans la rue te réjouissent les narines. Encore une fois, n’hésite pas à manger un plat préparé dans la rue à Bangkok, sur un coin de table ou au marché local, même si des chiens errants viennent te lécher les orteils dans tes sandales et si des petites bêtes volent dans les environs. C’est là que tu mangeras le mieux! Tout est frais, préparé à la minute et pour vraiment pas cher. Mais, ce que tu ressentiras d’un point de vue des saveurs en le dégustant vaudra largement un étoilé.

En voyageant, c’est aussi l’occasion d’apprendre à cuisiner avec les gens du coin qui sont toujours heureux de partager leurs recettes avec toi, et que tu ramènes un petit bout d’eux chez toi. J’ai eu la chance d’apprendre à cuisiner avec Lei, une amie thaïlandaise sur l’île de Koh Samui. Elle a pris le temps de me donner les ficelles pour réaliser mes plats préférés.  En Asie, ce qui est également très agréable, c’est la notion de partage. On commande plusieurs plats et on met tout au milieu de la table, et on partage. On goûte à tout et c’est un moment tout à fait chaleureux. Attention quand même aux estomacs sensibles et aux piments, si tu n’aimes pas ça!

On dit que les voyages forment la jeunesse. Moi, je dis qu’ils forment également ton palais,  aiguisent ta curiosité et font ton éducation culinaire. Quelle richesse de pouvoir découvrir de nouveaux produits et de nouvelles cultures à travers la nourriture. 

Avant de te partager mes recettes de voyage, je te partage une anecdote… Lors d’un voyage au Japon, je me retrouve avec des amis japonais et on va dîner. L’avantage quand tu es avec des personnes du coin, c’est que tu vas manger ce qu’eux mangent traditionnellement. Il faut savoir qu’au Japon, même à Tokyo, peu de choses sont traduites en anglais et donc c’est compliqué de commander à manger. De plus, certains endroits sont interdits aux personnes ne parlant pas japonais. Sans doute par peur de ne pas se comprendre. Ça ne m’a jamais arrêté et il m’est arrivé de nombreuses fois de prendre le serveur par la main, d’aller voir ce que mangeaient les gens et de commander comme ça. Quand on voyage, on se débrouille. Bref, revenons à ce dîner où en un éclair, plein de plats typiques se retrouvent sur la table. Et, afin de ne pas vexer ton hôte, tu ne peux pas faire la fine bouche. Il faut donc tout goûter…  Bref, sans le savoir, j’ai mangé de l’estomac de porc. Pas une franche réussite mais bon, c’est ça la découverte aussi.

Comme cette rubrique est tout de même consacrée à la nutrition, je te partage ici mes « recettes du monde » saines et simples à réaliser. Es-tu prêt(e) à les essayer? Es-tu prêt(e) à sortir de ta zone de confort culinaire tout en faisant attention à ton alimentation? 

Recette Thaï : Laab Kaai (poulet haché aux herbes) (1 personne)

Ingrédients

  • 200 gr d’aiguillettes de poulet
  • 1 bouquet de coriandre
  • 1 botte de jeunes oignons
  • 1 gros oignon rouge
  • 1 citron vert
  • Sauce de poisson
  • Piments
  • 1 concombre
  • Riz complet

Instructions

  • Hache le poulet et fais-le cuire à l’eau
  • Dans un saladier, mélange l’oignon rouge haché, la coriandre hachée, les piments hachés, les jeunes oignons coupés en rondelles vert compris.
  • Quand le poulet est cuit, enlève le trop plein d’eau mais garde 1 cm d’eau. Laisse tiédir le poulet et ensuite mélange-le aux herbes dans le saladier. Ajoute ensuite à ta meilleure convenance la sauce de poisson. Mélange le tout.

Pour servir, place un bol de riz sur l’assiette, le concombre tranché (cela réduit l’effet du piquant) et dispose la préparation avec le poulet également. Découpe le citron, mets une tranche pour la décoration et presse le reste au moment de déguster sur le poulet.

En Thaïlande, on rajoute de la « Pork powder » et de la « Rice Powder » mais ces produits sont plutôt compliqués à trouver. Si tu désires en mettre quand même, fais attention à bien doser, car c’est très salé.

En dessert, je suis très fan de « Sticky rice » à la mangue. (4p) Pour ce dessert, il te faut du riz gluant (200g) que tu vas laisser tremper dans l’eau une nuit entière. Une mangue thaïlandaise de préférence, du lait de coco (200 ml), de la cassonade (70g) et une pincée de sel.

Il te faudra ensuite cuire le riz dans un cuiseur de riz par exemple. Faire chauffer le lait de coco avec le sucre et le sel. Arrêter avant ébullition. Mélanger le riz et le lait de coco (3/4). Tout le lait doit être absorbé par le riz. Découper la mangue. 

Disposer le riz dans un bol, avec des cubes ou des tranches de mangue et verser le reste du mélange de lait de coco par-dessus. Ce dessert est encore meilleur tiède.

xoxo

Véro