Bien-ÊtreSport

HARD CORE

Par 15/11/2020No Comments

Du plus loin que je me souvienne, la musique sous toutes ses formes a toujours occupé une place importante dans ma vie. Ceci dit, bien que le “hard core” ne soit pas le genre que je préfère (parce que tsé, moi, les migraines, ça ne me fait pas tripper), je suis d’avis qu’avec un brin de persévérance et de travail mental, il est tout à fait possible de s’y habituer, voire même d’en apprécier l’intensité.

Toi, ton core, tu l’aimes comment? 

Bon, tu auras compris qu’il ne sera pas question ici de musique auditivement agressive (à mon avis), mais bien de ton tronc; ton core. Le mien, je l’aime tonique, droit et fort. Ton core, ou sangle abdominale, est en fait le cœur même de ton corps; de ton maintien général. Un tronc faible, tel un arbre à la racine épuisée, apportera son lot de problèmes. Demander à un chêne frêle et déraciné de survivre aux agressions et aux intempéries relève carrément de l’utopie. En ce sens, ton propre tronc t’est beaucoup plus utile que tu ne pourrais le soupçonner. Le renforcer pourrait même régler bon nombre de problèmes physiques que tu traînes et n’arrives pas à apaiser. Cette nouvelle attention que tu lui porteras sera possiblement, avec un brin de persévérance (tu vois, j’ai de la suite dans les idées, quand même!), récompensée par l’apparition au départ gêné de ces muscles abdominaux dont tu as toujours rêvé.

Le tronc est un ensemble plutôt complexe de muscles débutant sous les pectoraux et s’étendant jusqu’au bassin. Certains muscles du dos et du torse en font également partie. Un tronc solide et fort est un gage d’une forme physique robuste et d’un corps généralement sain. Bon nombre d’entre nous exécutent des exercices visant spécifiquement la sangle abdominale, ou la base, dans le but d’avoir un ventre plat ou des abdominaux saillants. Bien que cet objectif soit excellent, les avantages reliés au renforcement des muscles de base s’étendent bien au-delà de la beauté. Agissant entre autres en tant que connexion entre la moitié supérieure et celle inférieure du corps, la sangle abdominale intervient dans la majorité des mouvements du quotidien. Par conséquent, la renforcer devrait donc, à mon avis, être placé en priorité.

Si toi, les renforcer, tes abdos, ce n’est pas quelque chose qui te parle, ben fais-le pour la santé de ton dos, pour ton maintien général et ta posture, ou encore pour éviter d’entrer dans le club des “tamalous” avant ton temps. À noter que l’idéal est de ne pas y entrer. Jamais. 

Bref, quels que soient tes motifs et/ou objectifs, ce qui suit pourra certainement t’intéresser et même t’être utile.

Comme la liste des muscles composant le tronc est plutôt étendue, travailler uniquement les muscles abdominaux n’est pas suffisant. Par exemple, faire seulement des crunchs engage l’abdomen, certes, mais néglige toutes les autres sections musculaires. Prévoir et intégrer une routine d’entraînement visant l’ensemble du core est essentiel. Pour ce faire, je vous suggère d’opter pour des exercices polyarticulaires, c’est-à-dire des exercices qui recrutent et engagent plusieurs muscles à la fois.

Voici un exemple de routine à intégrer à votre routine d’entraînement :
  • Planche (gainage) : muscles transverses et droits de l’abdomen, ainsi que les muscles pelviens.
  • Torsion russe : travaille principalement l’oblique interne et l’oblique externe, ainsi que les hanches.
  • Hyperextension :  travaille les muscles de la colonne vertébrale, les muscles  fessiers, l’ischio-jambier et le dos.
  • Vacuum : améliore la stabilité et la force globale de la sangle abdominale. 

Avoir une bonne solidité au niveau de la base comporte plusieurs avantages non négligeables. En plus de réduire les risques de blessures dans tous sports et activités quotidiennes, un core solide permet de contrôler et prévenir les maux de dos. En plus d’offrir un ventre plat et serré en aidant à brûler les graisses logées à cet endroit, l’intégration d’exercices visant à renforcer le tronc développe et améliore la posture en général, ainsi que la fonction respiratoire. Les performances physiques s’en voient donc grandement améliorées. Une meilleure régulation de l’inflammation pourra également être observée et, par le fait même, une meilleure récupération après les séances d’entraînement. 

Comme tu le sais maintenant, avoir une sangle abdominale raffermie n’est somme toute pas très complexe. Toutefois, cela ne rend pas le processus simple et sans effort. Tu connais déjà la chanson; il s’agit d’y mettre volonté et persévérance et après quelques semaines, les changements bénéfiques se feront déjà sentir.

Maintenant, à toi de jouer!

Thank me later, alligator!

AA

Andrée-Anne

Andrée-Anne

Notre SUPERWOMAN, maman de deux enfants, designer, self-care GURU et mordue de l'entraînement et de la nutrition, « pas capable » ne fait pas partie de son vocabulaire. Avec sa personnalité forte et attachante, Andrée-Anne vous guidera vers un mode de vie plus sain et plus actif, dans lequel l’estime de soi sera votre MANTRA.