Photo : @pinterest

Septembre. 

Quel mois dépourvu d’utilité, me diras-tu. Le ciel commence à grisonner, les nuages semblent prendre plaisir à se gorger d’eau et à nous en asperger. Chaque degré que l’on perd nous fait frissonner. Plus le temps d’ensoleillement diminue, plus le confort de la couette est attirant…

Bon, c’est maintenant que cela s’arrête; on a fait l’tour. Il y a toujours deux façons d’aborder ou d’interpréter chaque situation; soit tu te laisses emporter par l’envahissant et persistant négativisme, soit tu diriges plutôt tes pensées du côté du positivisme. Attention, je ne dis pas qu’il est malsain d’avoir et de vivre des émotions lourdes de temps en temps; c’est inévitable. Parfois, les coups sont durs à encaisser et c’est là que la motivation s’éteind. L’important, toutefois, est de savoir se relever et de savoir en tirer du positif et pouvoir ainsi remettre la machine en marche. La machine, c’est toi.

Toi, ton verre, il est à moitié vide ou à moitié plein? Je t’invite à te poser la question.

Ici, je me dois d’être honnête avec toi et t’avouer que j’ai la fâcheuse tendance au verre vide. Mon psychologique a soif, que veux-tu. Je travaille là-dessus; j’achète maintenant des verres plus petits et donc, moins longs à remplir. Tu comprendras que je fais ici référence aux objectifs personnels que je me fixe. Sans perdre l’envie du grandiose, je me fixe quotidiennement de petits objectifs afin de m’assurer de les réaliser. Travailler le positivisme est selon moi pour plusieurs l’ouvrage d’une vie. Comme positivisme et motivation sont intimement reliés, si t’es négative (négatif?), ben les chances sont bonnes pour que ta motivation soit affectée. Tu as déjà entendu l’expression : “Le positif attire le positif”? Ben, je t’annonce en grande primeur que c’est vrai et je t’invite, si ce n’est pas déjà fait, à en faire l’essai. C’est ta personnalité, ton efficacité générale, ton aura et bien plus qui t’en seront reconnaissants.

Si on transpose le concept au monde de l’entraînement et de la forme physique en général, le positivisme est plus que primordial. Puisque l’essence même de la réussite réside, entre autres, dans la motivation, la pensée positive devient un allié de taille pour arriver à atteindre tes objectifs, quels qu’ils soient. Tsé, t’as beau vouloir le corps dont tu as toujours rêvé, si t’as pas la motivation pour l’obtenir, ton p’tit (et même le gros) mou d’bras ou d’entre-cuisses va se faire un plaisir de te coller à la peau. Tu sais ce que la motivation à l’entraînement fait à ton mou de partout? Il l’étouffe à grands coups de N95! Et quand le mou commence à manquer d’air, ben, il abdique. 

Tu te sens motivée et t’as le goût d’aller bouger? Good! T’as, au contraire, pas le goût pentoute? Vas-y quand même! Parce que se sortir du cercle vicieux qu’est celui de la démotivation est aussi difficile que de trouver d’la levure en pleine pandémie.

Voici quelques trucs afin de transformer ta pensée :

  • Dès le réveil, pense à ce que tu as accompli de positif la veille.
  • Ensuite, je te conseille trois étapes plutôt simples qui sont à mon avis intimement reliées. Rappelle-toi que c’est pour ton bien que tu le fais; si tu laisses tomber, c’est donc toi-même qui sera pénalisé(ée). Prévois à ton horaire de la journée, une action qui te procurera un moment de bien-être; tsé quelque chose dont la simple pensée te fait sourire. Ensuite, encore plus simple, pense à une parcelle de toi dont tu es fier(ère) et ce, à l’intérieur comme à l’extérieur; your choice. Finalement, mets le doigts sur une parcelle de toi que tu aimerais travailler et fais-en un des objectifs de ta journée. De ces trois étapes simples, tu nourriras tes pensées pour la première étape de la journée à suivre.
  • Si l’entraînement ne faisait pas partie de tes objectifs de journée, ben guess what, je t’annonce que je te prescris d’intégrer un minimum de trente minutes d’activité sportive dans ta journée. L’activité physique permettra d’augmenter ton sentiment de fierté, ta confiance en tes capacités, ta productivité, ainsi que…? Ta motivation! Tu l’auras ici deviné, ça prend de la motivation pour en créer. Tout comme tu dois fournir de l’énergie pour en produire encore plus! Tsé que quand le hamster ne court pas, ben sa boule ne tourne pas. As simple as that. 
  • Maintenant, trouve une source d’inspiration qui te guidera tout au long de la journée (voire même la semaine). Que ce soit une personnalité, un proche, un événement, un simple geste… Ce que tu veux et qui te motive. Attention ici, l’objectif n’est pas de te comparer ni de te mettre une pression sur les épaules, mais plutôt de t’élever toujours plus haut.

Voilà! You’re ready to go! 

A-A

Andrée-Anne

Andrée-Anne

Notre SUPERWOMAN, maman de deux enfants, designer, self-care GURU et mordue de l'entraînement et de la nutrition, « pas capable » ne fait pas partie de son vocabulaire. Avec sa personnalité forte et attachante, Andrée-Anne vous guidera vers un mode de vie plus sain et plus actif, dans lequel l’estime de soi sera votre MANTRA.

Prochain article