Bien-ÊtreSanté

La dent sucrée no more

Par 04/06/2020No Comments

“Si jamais l’envie de manger des Skittles nous prend, on saura toujours qui aller voir!”

Ça commence fort! Voilà une des phrases (à peu près mot pour mot) inscrites sous ma photo (ou à côté là, j’sais pu trop)dans l’album de finissants du secondaire. La pognes-tu que j’ai déjà été rudement accrochée à mes doses de sucre quotidiennes? De ce fait, me sevrer a été quasi aussi douloureux que d’accoucher de mes enfants. One step at a time. Je me suis donc auto-sevrée, un jujube à la fois. Si c’est si douloureux, pourquoi avoir arrêté, me demanderas-tu? Ben, je te répondrais simplement que chaque accouchement est douloureux pis on a des enfants quand même. Blague à part, laisse-moi t’éclairer un brin.

Premièrement, je trouve primordial de mentionner que ce billet n’est pas axé sur les effets du sucre raffiné sur le poids puisque c’est l’effet observable le plus notoire, mais plutôt sur son caractère perturbateur pour le métabolisme en général. Au fond, c’est le backstore que je vais décortiquer ici. Imagine que tu entres dans ta boutique préférée; let’s say Gucci. Comme à l’habitude, on t’accueille chaleureusement et l’arôme délicieux qui envahit l’espace est tout à fait enivrant. Toutefois, un des employés se dirige vers l’arrière boutique et en ouvrant la porte, tu découvres un tout autre environnement. Le backstore est en effet sans dessus dessous. Les boîtes s’empilent, les murs sont en piètre état et des déchets sont éparpillés un peu partout sur le sol. Le sucre a plus ou moins le même effet sur l’organisme. Bon, t’as sans aucun doute compris le principe et on s’entend qu’en réalité, le backstore chez Gucci est impec. T’as beau avoir la face d’la fille sur le cover du dernier Vanity Fair, si tu consommes du sucre raffiné de façon excessive, les chances sont grandes pour que ton intérieur ait un tout autre look que l’image que tu projettes. 

Pour avoir survécu à des années de consommation excessive de sucre, laisse-moi te dire que je sens aujourd’hui les effets bénéfiques de mon nouveau mode de vie (presque) sans sucre.

En plus d’avoir des effets néfastes notables sur l’organisme, le sucre raffiné affecte l’humeur, l’énergie, l’anxiété, … En effet, une trop grande consommation de sucre peut entraîner une grande irritabilité, de brusques changements d’humeur, un état dépressif, ainsi que de la fatigue qui semble inexplicable. Comme le sucre est absorbé très rapidement par l’organisme, cela procure un sentiment d’euphorie qui se veut très éphémère. Le taux de sucre dans le sang étant alors trop élevé, le pancréas sécrète de l’insuline afin de réguler le glucose sanguin. C’est alors que la glycémie chute drastiquement et cause un stress à l’organisme et au cerveau. La production trop fréquente d’hormones de stress comme l’adrénaline peut causer des troubles d’anxiété et même déclencher des crises de panique. Comme le corps et le cerveau se retrouvent en période d’inconfort, un signal est envoyé et c’est alors que l’envie de manger à nouveau quelque chose de sucré apparaît. Just like that,  le cycle recommence. 

L’excès de sucre entraîne ce que l’on appelle le “Syndrome métabolique”. Le taux de gras dans le sang, la cholestérolémie et la pression artérielle augmentent. Le risque de développer une maladie du coeur s’en voit lui aussi augmenté. Le foie devient rapidement engorgé, le pancréas déréglé et l’intestin inflammé. Le système immunitaire s’affaiblit. La santé dentaire devient elle aussi réellement en danger. C’est une recette dont le résultat est aussi désastreux que ma dernière tentative non pas sans ambition de réussir un des chef d’œuvres de Cass Loignon et crois-moi, ce n’est pas peu dire.

Outre les caries dentaires, le sucre favorise de nombreux troubles de santé : le surpoids, l’obésité, le diabète, l’hypertension, la stéatite hépatique (ou « foie gras »), les maladies inflammatoires et cardiovasculaires, le développement de certains cancers (côlon, estomac, pancréas, utérus, sein). La mémoire et nos capacités d’apprentissages deviennent également rapidement affectés. Un des effets les moins connus d’une consommation excessive de sucre est la rétention de liquide qu’elle entraîne, ce qui cause une sensation permanente d’inflammation et de jambes lourdes. 

Le sucre est maintenant un réel problème de santé publique! Que ce soit pour la conservation des aliments, pour rehausser le goût, fixer la couleur ou nous rendre complètement accros, l’industrie agroalimentaire utilise le sucre raffiné à profusion et sous différentes formes (dextrose, saccharose, lactose, maltodextrine, sirop de glucose-fructose…). Si bien qu’il est aujourd’hui plutôt ardu d’y échapper (mais pas impossible). Il suffit d’être tout d’abord un brin conscientisé afin de débuter le processus de sevrage! Il est impératif de proscrire les plats préparés et industriels, les sodas, les céréales raffinées, l’alcool en excès et les desserts afin de réduire votre consommation de sucre. L’ancienne accro que je suis a le goût de te dire que de te permettre une pâtisserie de temps à autre, c’est ben correct

En terminant, je t’invite à faire le test que j’ai moi-même fait avant de faire mon virage (presque) sans sucre. Élimine le sucre raffiné de ton quotidien pendant environ 2 à 3 semaines. Je suis persuadée que les effets bénéfiques se feront sentir dès la première semaine!

Thank me later!

A-A \ DesignedByA

Andrée-Anne

Andrée-Anne

Notre SUPERWOMAN, maman de deux enfants, designer, self-care GURU et mordue de l'entraînement et de la nutrition, « pas capable » ne fait pas partie de son vocabulaire. Avec sa personnalité forte et attachante, Andrée-Anne vous guidera vers un mode de vie plus sain et plus actif, dans lequel l’estime de soi sera votre MANTRA.